Avant, j’étais frivole. Mais ça, c’était avant.

25 Avr

*Avant :    j’avais un odorat développé, mais pas vraiment ciblé   Maintenant : à force de m’être tartinée le ventre te les seins de J14 à J28 de Mustella 9, « parce qu’on sait jamais », mon nez détecte une femme enceinte ou en devenir à 1 km. Dans le métro, c’est chiant.. et ca pue ce truc en plus       Solution : prochaine FIV, je me badigeonne d’huile d’arachide, au moins, les frites ca sent bon

*Avant :  après un calin, direct debout, j’attrapais une cigarette, la vie est belle quoi  Maintenant : après un calin, en mode galipette pour me retrouver allongée sur le ventre, penchée à gauche pour que mon utérus anté versé soit atteint, à attendre 20mn « parce qu’on sait jamais » et me choper des cystites car le pipi « d’après » est arrivé trop tard ..   Solution : remettre des capotes, comme il a dit le docteur …

*Avant :    je collectionnais les petits flacons de parfum Maintenant :   je collectionne les petits flacons de sperme récupérés au labo pour les iac Solution : déménager et faire le tri ..

*Avant :  je m’en foutais de mes règles, j’avais un anneau magique, même que si je voulais pas de règles, pas de soucis, on enchaine 2 anneaux et à moi les vacances tranquilles ! Maintenant : je compte minutieusement les jours de mon cycle, je connais par cœur mes 3 prochains cycles  Solution : le lâcher prise ?

*Avant : Je pouvais me repérer dans le temps par rapport à mes mecs / une chanson / un film / un évènement marquant de l’actualité   Maintenant : je sais dire : ah mais oui, ça c’est sorti vers le 14 avril 2010, je m’en souviens, j’étais en pleine Iac 3 !   Solution : y’en a pas, ma mère se repère dans le temps par rapport à ses 4 grossesses..

*Avant : je pouvais rentrer dans une boutique de jouets en m’émerveillant, flânant dans les rayons en m’amusant de la créativité des jeux Maintenant : pas plus tard qu’hier, en achetant le cadeau de la 36ème naissance depuis nos essais, j’ai pleuré devant les doudoux …  Solution : offrir des bon cadeaux Kiloutou, ya moins de risque lacrymal

*Avant : deux petits kilos en trop après les fêtes ? pas de problème, 2 jours de soupes et on en parle plus !  Maintenant : deux petits kilos en trop ?? pas de problème, dans 2 fiv ils seront remplacés par 5 kilos en trop Solution : mère porteuse, c’est pas légal hein ?

*Avant : je riais tout le temps, à gorge déployée, pour un rien.. la blonde quoi Maintenant : au minimum j’esquisse un rire discret, bien pâle, au mieux un gros rire, qui vient de très très loin, un rire rauque.. qui fini souvent en quinte de toux, plus l’habitude moi Solution : j’hésite entre un stage de thanatopracteur, ou chauffeur de salle pour Vincent Lagaf, chuis pas bien sure encore de ce qui serait le plus sinistre

*Avant : on avait plein d’amis, avec qui on sortait, buvait, fumait, refaisait le monde Maintenant : ah ben non on peut pas venir.. on a piqure… et pi on peut pas boire.. et la fumée, ca va nous donner envie.. et puis, de toute façon, on est pas de bonne compagnie en ce moment (voir au dessus) Solution : boire et fumer peuvent nuire à la santé alors, de quoi on se plaint ? franchement ?

*Avant : j’étais insouciante, inconsciente, j’avançais dans la vie, simplement Maintenant : j’ai un con chiant Solution : avoir un bébé …

Publicités

12 Réponses to “Avant, j’étais frivole. Mais ça, c’était avant.”

  1. loosequeen avril 26, 2012 à 4:08 #

    C’est triste mais c’est drôle. Avant tu avais de l’humour. Maintenant, tu as toujours de l’humour. Sarcastique, tout comme j’aime 🙂

  2. danslecululu avril 26, 2012 à 5:06 #

    🙂

  3. danslecululu avril 26, 2012 à 5:06 #

    Je me suis bien marrée!

    • danslecululu avril 28, 2012 à 7:36 #

      Et puis mon commentaire apparaît 2 fois, mais tant pis!

  4. Bellebretagne avril 30, 2012 à 9:37 #

    Très bien dit! Et le lacher prise … ben on y arrive, malgré soi, desabusée après 3 FIV foireuses et une 4e qui se profile (sans trop d’espoir)!

    • bref je suis en pma mai 2, 2012 à 4:40 #

      ah mais faut pas baisser les bras quand meme. Prendre du recul pour éviter le mur, oui, mais pas lacher…
      quand au lacher prise malgrè soi, je sais pas.. j’ai bien peur que même en cas de réussites multiples, on garde quand même un petit gout amer.. j’ai cette crainte (infondée, j’espère)

  5. Nana avril 30, 2012 à 2:35 #

    C’est sur que ça nous change tout ça…J’ai parfois l’impression d’être devenue une vraie rabat-joie !

  6. Camille D février 26, 2014 à 10:11 #

    C’est si bien résumé …. C’est clair que c’est plus qu’une parenthèse dans notre vie (comme disent si « joliment les médecons » …) c’est de réels changements =( Au fond de nous on a quand même un p’tit bout d’espoir toujours présent, même si on y croit plus … faut continuer de s’accrocher, on ne sait jamais ??!!En tout cas merci pour ton blog et tes récits durs et drôles à la fois =)

  7. adelaide octobre 23, 2014 à 12:01 #

    Nous venons d’apprendre que nous devons nous lancer dans la PMA et j’avoue être totalement perdue, une faille s’est ouverte dans mon coeur et dans mon ventre. Merci pour ce blog écrit avec une pointe d’humour qui me rend le sourire quand je le lis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :