Sangria, Tapas y FIV DPI por favor

16 Mai

Donc, en attendant la convocation de l’hôpital Béclère, premier semestre 2013 pour voir si on peut faire une DPI en France, petit retour de notre entrevue espagnole.

Clinique : Ginefiv à Madrid – Entrevue le 2 avril (premier contact par mail le 22/02, nous aurions pu avoir RDV plus tôt si voulu)

 

Les premiers échanges d’infos par mail étaient assez rapides, clairs, et très bon contact avec les 2 filles qui m’ont répondu.

Nous avons été reçus par une femme parlant français, notre référente, qui nous a servi de traductrice tout l’après midi (le tout a duré presque 3h et demi)
Très sympa, à l’écoute, un peu speed, mais ça nous va bien

Nous avons d’abord rencontré la généticienne, qui nous a bien expliqué ma translocation réciproque 2 / 5 et son influence sur la reproduction, comment contourner le problème et ce en quoi la clinique peut nous aider. Elle nous a rappelé que le 100% de réussite pour détecter un embryon sain n’est pas possible, mais que l’échec est faible (en gros, il arrive dans de rares cas que la cellule prélevée ne corresponde pas aux autres et que cela fausse le test génétique)

 J’ai du faire une nouvelle prise de sang pour déterminer la dpi à utiliser, résultats sous 2 mois (de ce résultat dépend le feu vert pour la première piqure.. pourvu que ca colle avec mon cycle de début juin !…)

Nous avons convenu ensemble qu’en plus de ma translocation, pour un « petit » supplément, nous chercherons aussi la trisomie 18, 21 et 3 autres chromosomes à risques, tant qu’à faire… et si ca peut éviter une amnio…

Ensuite, nous avons rencontré la gyneco, explication du protocole court, menopur encore car j’avais bien réagi+ orgalutran, elle nous a dit qu’il est très souhaitable d’arriver en Espagne à j9 pour être surs que l’écho et les pds soient validées par elle, que le transfert se ferait à j5 post ponction si embryon, bref, un long séjour sur place est à prévoir.
Elle nous a transmis l’ordonnance à refaire en France pour remboursement (ce qui a été fait)
Elle m’a fait un examen gynécologique et échographique pour prendre ses mesures (encore…..), prendre ses notes et essayer un cathéter pour le transfert. La classe l’écho la bas !  Petite salle pour se déshabiller à l’abri des regards, peignoir médical et petite serviette pour poser sur les genoux au moment de l’écho et ainsi protéger une certaine pudeur (moi je m’en tape, mais j’ai trouvé cela très délicat pour celles que ca dérange)

Puis monsieur est passé au labo pour son dépôt, qui sera trié, lavé et congelé pour l’icsi. Mais si à la décongélation la qualité n’est pas top, il est quand même recommandé qu’il soit là le jour de la ponction.

Puis nous avons signé tous les papiers, décortiqué le devis, posé nos dernières questions. Pour le moment, le devis total s’élèverait à presque 9 300e, avec les suppléments de base (anesthésie générale non comprise, embryoscope en supp par exemple). Et ce, avec la réduction négociée par l’association « les enfants kdos » !!

J’ai ensuite fait la fameuse prise de sang pour la génétique, piqueuse top, avec notre référente à mes cotés, pour d’éventuelles questions à traduire.

Et nous sommes passés la caisse….un peu moins de la moitié de la fiv au totale payée, car on verra les options selon l’avancée du traitement.

 Depuis… on continue d’échanger par mail pour d’autres infos (par exemple les examens et prises de sang à faire pour l’anesthésie générale, examens remboursés par la sécu si faits en France), mais… on attend toujours les résultats de la prise de sang génétique pour débuter le traitement… verdict sous 15 jours, j’espère, pour pouvoir attaquer à mon cycle de début juin !! Sinon… je cramerais mes rares congés payés pour l’Espagne, en mode baleine sous traitement et sous 40° ! … Ceci dit, pour un début de vie.. ya bien pire 😉

Publicités

8 Réponses to “Sangria, Tapas y FIV DPI por favor”

  1. Apo mai 16, 2012 à 7:13 #

    Cela semble très pro… Bon pas donné les vacances en espagne mais ça vaut le coup. Bon courage et bon séjour madrilène ! Ola !

  2. Banane mai 16, 2012 à 10:05 #

    Ah… je suis vraiment blonde inside, je n’avais pas saisi que vous faisiez un DPI aussi en Espagne (je pensais au don d’ovocyte). C’est quand même fou ce qu’on peut faire maintenant!! Sont trop forts les médecins.

  3. Nana mai 16, 2012 à 1:06 #

    Et bien ça c’est du rendez-vous intéressant au moins ! C’est vrai que la facture est salée, mais quand on peut, autant maximiser les chances, et surtout éviter 3 bonnes années d’attente en France (si j’ai bien suivi ^^).

    • bref je suis en pma mai 16, 2012 à 5:56 #

      Exactement ! On fera pas 50 tentatives, mais comme on a ciblé le problème, ça serait dommage de passer à côté d’un essai en clinique privée. On pourra pas dire qu’on a pas tout donné 😀

  4. loosequeen mai 16, 2012 à 1:17 #

    C’est drôlement carré tout ça! Une FIV DPI au soleil, pas mal!
    Je croise pour que tout ça vous mène vite à votre niño ou votre niña 😉

    • bref je suis en pma mai 16, 2012 à 5:58 #

      Merci mais, je voudrais pas remuer le couteau dans la plaie, avec tes boudins pleins d’eau pour l’instant, ça va pas être facile 😉 mais c’est adorable en tout cas, et le moment venu, je quémanderais quelques croisage alors

  5. danslecululu mai 17, 2012 à 10:29 #

    Dans mon beau pays d’Espagne, Olé!
    Dans mon beau pays d’Espagne, Olé!
    Y’a des FIV DPI comme ci, y’a des FIV DPI comme ça!

    Et on y croit!
    (forcément, si tu connais pas la chanson, c’est un peu moins bien mon message ;p)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :