Pudeur (nom féminin, Retenue, réserve, en particulier en ce qui concerne la sexualité)

9 Juil

Ce week-end, j’ai participé à ma première rencontre de forumeuses pmettes.

J’étais émue, j’avais le trac.

 Je m’en faisais une joie, rencontrer ces femmes que je suivais depuis des mois, des années, les voir, leur sourire, avoir un vrai contact après ces moments durs traversés à travers l’écran, ces joies partagées lors de la découverte d’un plus, d’une réussite.

 Je m’imaginais déjà les fous rires partagés à raconter nos anecdotes médicales, les phrases qui tuent de l’entourage. Je nous voyais déjà, la larme à l’œil écoutant les belles histoires couronnées de succès, la larme à l’œil trouvant de nouveaux espoirs pour les autres.  Je nous projetais complices de ces galères partagées.

 Des maris étaient la aussi, même si absents d’internet, aussi intimidés que nous.

 Nous étions une belle palette représentative de la PMA : une femme avec son petit, belle réussite après des années de galères, une femme attendant le fruit d’une FIV réussie, espoir d’une vie à 3 remplie de bonheur, une femme en attente de résultat, soit disant adieu à la PMA  pour au moins 9 mois après ses inséminations, ou prête à attaquer le dur chemin des fivs, une femme le cul entre 2 chaises (moi), ne sachant pas si je suis encore une attaquante ou une ex pmette, et une femme pour qui le chemin classique s’est arrêté.

 Ce moment la était le notre, un moment unique d’échanges d’expériences et de compréhension, la vraie, pas la « je comprends » d’un tiers, la je « sais » d’une pmette.

 Mais ce moment n’a pas eu lieu, la pudeur a jeté son voile imperceptible sur cette journée.

 J’ai vécu de belles rencontres, un vrai joli moment de découverte, une journée vraiment sympa, mais je suis frustrée.

 Frustrée de ne pas avoir osé aborder les sujets qui nous touchent, frustrée car moi qui suis en temps normal si « brut de décoffrage », si spontanée, je n’ai tout simplement pas pu lancer certains sujets de discussion.

 Frustrée finalement de me découvrir moi aussi, si pudique.

 Et tellement désorientée face à cette situation : comment aborder sereinement avec d’autres personnes ce qui nous touche au plus profond de l’intime, si même avec les plus concernées, on n’ose pas en parler ?

 

 

Publicités

6 Réponses to “Pudeur (nom féminin, Retenue, réserve, en particulier en ce qui concerne la sexualité)”

  1. PlumeQuiEnfante juillet 9, 2012 à 2:03 #

    C’est sûrement parce que c’est la première rencontre et qu’il y avait les maris avec vous. Essayes de voir un comité plus restreint avec des copines virtuelles – celles avec qui tu as le plus d’atomes crochus.

  2. Nana juillet 10, 2012 à 9:50 #

    Comme tu le dis, ce sont malgré tout des sujets difficiles a aborder. J’ai eu la chance de rencontrer deux Pmettes en live, mais c’était en tête à tête entres filles, je pense que c’est pour ça que c’était plus simple de parler de choses intimes. Comme dis Plume, il faut persévérer 😉

  3. La fille juillet 10, 2012 à 10:55 #

    Je suis d’accord avec Plume. C’est plus facile de se raconter à deux. Le courant passe ou pas mais s’il passe, la pudeur tombe plus facilement. On a besoin d’intimité pour se livrer (enfin moi, c’est mon cas).

  4. loosequeen juillet 10, 2012 à 2:58 #

    Sans les hommes, ça serait peut être plus simple non? Il y a peut être des sujets plus difficiles à aborder devant eux et surtout devant ton homme…

  5. Diane juillet 11, 2012 à 5:08 #

    C’est vrai qu »on ne sait jamais comment ça va se passer « en vrai », même si le courant passe super bien sur internet! Je suis d’ac’ avec les filles ci-dessus, en plus grand comité et avec les hommes, ça complique les choses! j’ai eu la chance de nouer une vraie relation d’amitié avec une fille rencontrée sur internet, on a pas mal échangé par mail, puis téléphone, et quand je suis passée dans sa région (très éloignée de la mienne) pour une formation on en a profité pour se faire un resto. Bizarrement, ça m’a fait comme si on se connaissait depuis des années, et j’espère avoir l’occasion de remettre ça!

  6. Bellebretagne juillet 12, 2012 à 5:58 #

    J’ai rencontré Waiting Woman et Lili Attente en vrai (séparément) et je pense que c’est plus simple, on connecte plus rapidement (si le courant passe). sans mari, qui, lors des rencontres doivent se demander ce qu’ils font là !!! bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :