Archive | août, 2012

Médaille d’or

31 Août

 

Ca y est, c’est le grand plongeon !

 

Mes jeux para- olympiques viennent de débuter. Ben oui, être stérile dans le premier pays européen de la natalité, c’est un peu un handicap….

 

Comme les organisateurs ont débarqués ce matin dans mon short (pour un fois que les anglais étaient les bienvenus ! ), première épreuve de gymnastique, option grand écart pour l’écho.

 

Le jury espagnol ayant validé mes résultats, deuxième épreuve : le lancer de javelot dans le gras du ventre dès demain soir.

Je pourrais ensuite ajouter un peu d’escrime, l’estocade devant porter dans le gras de la cuisse.

 

Un peu de lutte contre le stress, quelques pirouettes artistiques pour les absences au bureau, un peu de nage synchronisée avec nos agendas,  et encore de beaux sauts de haies à prévoir si des complications se mettent sur notre chemin.

Le poids lui,  ne sera pas lancé, mais devrait être juste logé la où il faut pour quand il faut.

 

14 petits joueurs sont prêts à l’action, pour passer d’une taille de bille à celle d’une pièce de 10 centimes (couleur or !! ). Le water-polo ne va pas durer longtemps, car la mêlée finale doit être gagnante !  Je compte sur mon Top 14 pour marquer le plus d’essais possibles J

 

Me voila donc fin prête à décrocher la médaille d’or de la FIV ICSI DPI, et à monter sur le podium !! Car mon rêve absolu serait de faire la même grimace qu’un haltérophiliste quand on me dira « poussez fort madame, poussez » ! 🙂

 

 

Prête !

24 Août

21 jours de parenthèses,

 

Une bonne centaine d’apéros,

 

Au moins autant de «  A vous, à l’Espagne » pleins d’espoirs chez nos interlocuteurs en trinquant

 

Environ 250 philipp morris grillées

 

De nombreuses heures de sommeil en retard, mais avec quelques précieuses heures de siestes engrangées

 

De longs câlins, collés serrés, alanguis en se disant « profitons en, l’année prochaine, on sera tout plein »

 

Des rires, des chants, des bêtises faites ou racontées comme à 10 ans

 

Des regards complices, des sourires heureux, de vrais beaux moments humains.

 

De la légèreté

 

Du carpe diem

 

 

 

(Le cœur gros avec N° 47 qui a fait une fausse couche

Et 8 grossesses annoncées)

 

 

Je suis blindée de bonnes ondes, je suis redevenue un peu moi, j’ai laissé le passé et les angoisses bruler avec le charbon des BBQ, je suis forte.

 

Je suis prête

Vie de merde

6 Août

« Aujourd’hui, je suis stérile. Premier jour de mes vacances, on nous annonce 5 grossesses, dont mes 2 belles sœurs avec qui je passe 3 semaines de vacances. VDM »

Bon, je vais plus précisément détailler ma première journée en vacance dans la belle famille (famille très nombreuse)

Au petit déjeuner, neveu numéro 1 et sa soeur me disent : Koa, tu as des enfants ? Non mon chaton, pas encore. Pourquoi t’en as pas ? Je ne sais pas, j’en aurais peut être un jour. Mais t’es plus vieille que maman ! Oui je sais, mais c’est comme ça…

Le déjeuner arrive, on papote, et on nous annonce de bonnes nouvelles, 3 bébés a venir chez les cousines.
Bon….. Voila, on arrive a 53 grossesses depuis nos essais, adieu la place 51 tant attendue… De nouveaux petits cousins, chouette…

Gouter avec nièce numéro 2 et sa sœur, qui nous vouvoient (oui, ça, ça mérite un billet a lui tout seul…)
Koa, vous avez des enfants avec oncle Koa ? Non. Pourquoi ? C’est ainsi… Mais vous en voulez ? Bien sur ! Alors pourquoi vous n’en avez pas, si on veut très fort quelquechose, ça marche ! … Oui je sais, mais c’est comme ça…

Apéro le soir avant diner. Le champagne est sorti, peu habituel. Au moment de trinquer, belle sœur numéro 1 ( 1 enfant de 5 ans et demi, 1 de 4ans et 1 de 20mois) nous annonce que ces bulles sont pour fêter l’arrivée prochaine de leur 4ème.
Joie, allégresse….

Belle sœur numéro 2 ( 1 enfant de 5 ans, 1 de 3 ans et demi et 1 de 8 mois) nous dis alors : bon, on voulait l’annoncer qu’en septembre mais c’est l’occasion : nous aussi on attend un heureux événement.
Bonheur et béatitude.

Et hop, 55 !

Pour fêter tout ça, mes règles sont arrivées… Avec une semaine d’avance !

Voila, ma première journée de vacances. Il me reste 3 semaines a tirer. J’en salive d’avance.

Je vais creuser un trou et y planquer mon cerveau, je le déterrerai avant de partir, ou mieux, je me planque dedans, entièrement ?

Édit : mon mari a eu une autre réaction face aux nouvelles. Il s’est fait un lumbago. Le doc : vous avez eu un coup de stress ? Des soucis ?
Résultat au moins 2 semaines coincé, pas de voiture, et j’ai pas le permis. Je vais VRAIMENT passer de supers vacances !