Archive | janvier, 2013

Bref, le Pépin

31 Jan

Pour combler cette attente si looongue, un petit cours d’histoire ne peut pas nuire aux pépins

• 715 : naissance de Pépin le Bref, fils de Charles Martel.
• 73? : il épouse Leutburgie, avec qui il aura 5 enfants
• 741 : il devient à 26 ans maire du palais de Neustrie à la mort de son père.
• 743 : Pépin sort Childéric III du monastère où il était enfermé depuis 737, pour le faire monter sur le trône.
• 744 : il organise le concile de Soissons qui mettra en place une hiérarchie au sein du clergé franc, à la tête de laquelle on trouve Boniface (de bouc ? :))
• 744 : il épouse Bertrade de Laon (je pense que son critère principale de sélection des femmes était : avoir un prénom qui tue ! )
• 747 : son frère Carloman choisit la vie monastique, et lui cède la mairie d’Austrasie.
• 751 : Pépin dépose Childéric III, et se fait élire roi en novembre à Soissons, par acclamations par l’assemblée de grands du royaume (wouahh à l’applaudimètre !! la classe)
• 754 : le nouveau pape Étienne II vient lui demander son aide militaire contre les Lombards qui menacent Rome, et le sacre roi à Saint-Denis le 28 juillet. En octobre, Pépin envoie une délégation auprès des Lombards mais sans succès.
• 755 : Pépin lance contre les Lombards une première expédition victorieuse.
• Édit de Ver instaurant la réforme monétaire.
• 756 : deuxième campagne contre les Lombards.
• Instauration de la dîme en faveur du clergé
• Adoption du denier en argent.
• 757 : troisième campagne contre les Lombards.
• 758 : quatrième campagne contre les Lombards, lors de laquelle il parvint finalement à les repousser hors de l’exarchat de Ravenne.
• 759 : il chasse définitivement les Arabes de la Septimanie et reprend Narbonne.
• 761 : première campagne d’une série de huit contre le duc Waïfre d’Aquitaine, dernière en 768.
Au cours de sa campagne de 761, Pépin brûle une partie de Clermont-Ferrand, ce qui entraîne la destruction de Notre-Dame du Port. Menacé d’excommunication, il verse des sommes considérables pour sa réédification.
• 768 : mort du roi Pépin le Bref, le 24 septembre, à l’abbaye Saint-Denis.

Messieurs pépins et Highlander

24 Jan

Lundi matin, après une séance d’ostéo (pour la forme dixit mon ostéo, mon utérus et la région étant au niveau 5 étoiles de l’accueil), c’est fébrilement que nous partons pour l’aéroport.

Taxi trouvé, et on a jamais mieux roulé sur le périf qu’en ce jour de neige !! Personne sur la route ! mon chéri et moi, seuls au monde (avec chauffeur tout de même)

C’est donc tout sourire que nous arrivons au comptoir de notre compagnie aérienne et c’est tout sourire aussi que le steward nous annonce que notre vol est annulé ! … grmmfffffff
Bon, après négo, il nous place en priorité sur le dernier vol. Super !! 8h30 à attendre donc ! … un rien… surtout en stressant, ça passe teeeeellement vite ..

Mais nous avons finalement réussi à embarquer, vol en retard, mais vol confirmé ! 🙂

Arrivés à Madrid dans la nuit, le RDV à la clinique étant fixé en fin de matinée, on a eu la possibilité de se reposer tout de même (mais je vous raconte pas la nuit !! Réveillée toutes les 2 heures avec l’excitation, et la peur de louper le RDV ! ..)

Une fois sur place, la vessie bien pleine, nous avons été accueillis avec chaleur par notre référente, passage en caisse, et direction la zone de transfert.

Rahlala, quel changement avec la France !! Accueil du biologiste, qui nous explique (avec la traduction) que 13 ovocytes ont donné 4 embryons, mais que l’un a cessé de se développer rapidement, que l’un est faiblard et qu’on le laisse pousser pour voir si il est vitrifiable, et que 2 sont très beaux : 1 de top qualité, et 1 de très bonne qualité. Ces 2 la me seront transférés.

Pour preuve, il nous montre un mini film de nos 2 grumeaux. On voit les cellules, la forme. Dans ma tête, ça devient vraiment concret, réel.

On nous fait enfiler des tenues de toute beauté fermeture dans le dos, petites charlottes assorties et protèges pieds (la classe) et hop, allongée.

Vient ensuite la gynéco, qui explique toutes les étapes et nous montre vraiment bien à l’écho ce qu’elle fait.
C’est la première fois que je vois le transfert !! C’est la première fois que je vis ce qui se passe, que je prend conscience que cette perle de liquide, juste ici, sur l’écran, contient nos petits pépins, espoirs de vie.

On a déjà fait 2 fiv en France, et les 2 fois, ni photos, ni échos, ni tenues, rien.. à peine un bonjour et hop, le spéculum. La, ça nous change vraiment, on nous parle, on nous écoute, on se sent vraiment accompagnés dans notre démarche !

Après une pause de 20mn, notre contact revient avec les instructions pour les 15 prochains jours, et avec la fiche descriptive de notre donneuse. A part son âge (15 ans de moins !!) et sa taille (8cm de moins), on se « ressemble ». Je suis soulagée, même si à ce moment précis, peut m’importe qui elle est, je la remercie juste de son don, et ce geste fait d’elle une belle personne, quelque soit son physique 🙂

Ensuite ? Et bien repos, une bonne grosse sieste, un bon diner et le lendemain retour sur Paname.

Quand à notre petit faiblard, tous les jours, j’ai un appel disant : « on laisse encore la journée pour voir si il évolue bien, on vous appel demain ». Normalement, demain, je devrais savoir si il est vitrifiable ou non… C’est notre petit Highlander !! 😀

Maintenant, ya plus qu’à …. En espérant que la pleine lune, 8 jours après la fécondation, soit pile dans la fenêtre de nidation, nous porte chance … 😉

Edit du 25 Janvier : Le petit highlander ne s’est pas assez battu, il n’était pas viable.. Tous nos espoirs sont maintenant concentrés sur pépins 1 et pépins 2 !!

Vie de merde 2

21 Jan

Hier matin, sortie du lit par un appel de la clinique. Notre donneuse a eu 13 ovocytes qui sont devenus 4 embryons qui nous attendent.

Ô joie, bonheur et youpitralalaesque !

Tout se précipite, je préviens mes boss, prend rdv en catastrophe avec mon ostéopathe pour une petite séance utérine avant de partir, avion réservé, hôtel idem, bref on est au top, fins prêts à accueillir nos pépins !

Sauf que…. Impossible de réserver un taxi pour l’aéroport, et que 40% des vols sont annulés ce jour à Orly.
Sauf que…. Iberia a supprimé hier pas mal de vol, dont celui qu’on est sensés prendre ce jour…
Sauf que chez nous c’est encore bien enneigé et verglacé et qu’à entendre le concert de Klaxon depuis ce matin, j’ai comme un doute concernant la pratiquabilité des routes ce matin….

Bref, c’est la merde….

Mais bon, en même temps, cette fiv se passait trop bien, trop bon timing, trop de détente… Fallait bien un bon gros rebondissement, c’est pas drôle sinon, hein 🙂

Dernière ligne droite

17 Jan

Et voila, petit mail du jour qui fait bien plaisir :

« Bonjour Koa,

Merci de nous avoir envoyé le résultat de votre écographie.

La gynécologue vous confirme que c’est correct. L’endomètre est prêt pour le transfert, vous devez juste attendre que la donneuse le soit aussi pour sa ponction.
Elle vous indique donc de continuer le traitement pareil et d’attendre qu’on vous recontacte dès qu’il y aura des nouvelles par rapport à la ponction et transfert.

On vous tient donc au courant. Merci de bien vouloir rester joignable. »

Oh que oui, on va être joignables !! Je leur ai donné tous les numéros de téléphones possibles, au cas où 😉 Ce qui ne m’empêche pas de vérifier toutes les 5 minutes que je n’ai pas de messages sur mon répondeur et/ou mon mail perso..

Pire qu’une ado (enfin ancienne version avant l’invasion des portables) attendant l’appel de son amoureux à coté du téléphone (avec fil).

Bref, dernière ligne droite ! 😀

Alors, n’en déplaise aux manifestants de la manif de dimanche, pour nous ça sera : un enfant = un ovule + un utérus + un spermatozoïde.

Et trop tard pour nous, on est déjà mariés 😉

2013, à l’aise

7 Jan

On a pas particulièrement voulu fêter l’arrivée de cette nouvelle année.

Pas envie, pour la 5ème fois consécutive, de se regarder dans les yeux, pleins d’espoirs, en se souhaitant une belle grossesse pour cette nouvelle année.
Pas envie de ce trinquage de pacotille, sans conviction, pour de « vœux » positifs.

Juste des bulles, nos 4 yeux amoureux, heureux de se débarrasser de 2012, année poisseuse à oublier vite.

2013, donc une année de plus, juste un changement de jour, de mois, de nombre.

Les vœux ? Foutaise ! Si on veut des réussites, il faut savoir s’en donner les moyens, ça marche.. ou pas.. et c’est pas 2013 qui le décidera !

C’était donc blasée, indifférente à ce rituel social d’échange de mièvreries que j’ai passé ma première semaine deux mille treiziènne.

Et j’avoue… qu’elle était pas mauvaise, la bougresse !!

Cette première semaine a réussi à réaliser des vœux que je n’ai pas prononcés, que je n’aurais même jamais osé espérer :

1 – Appel de la clinique vendredi, la donneuse est déjà trouvée.. je commence le traitement de stimulation d’endomètre demain !!!
En 4 ans de PMA, pas un cycle ne s’est déroulé dans le planning attendu, ya toujours eu un retard, un grain de sable, ou autre pour nous faire attendre.. attendre et encore attendre …
La, même si je sais que rien n’est gagné, qu’il peut encore y avoir un retournement, on « gagne » plus d’un mois sur le planning annoncé !! Une heureuse surprise, non ?
Notre mandarine serait donc en train de nous préparer ses plus beaux pépins pour ma greffe ! 😀

2013 a donc répondu à une requête non émise : pour une fois, en PMA, j’attend pas.

2- Samedi soir, concert à Bercy de Shaka Ponk, un groupe que j’adore et qui a fait un duo il ya un moment avec Bertrand Cantat.
Je suis viscéralement fan de Noir Désir, et en admiration devant le chanteur / artiste Bertrand Cantat. (Pas l’homme Cantat, car même si il a payé sa dette, je ne cautionne pas).
Je n’aurais même pas rêvé le revoir sur scène. En 2004, j’étais aussi à Bercy pour les voir, mais les évènements ont fait que je me suis dit que c’était sans le savoir , une sorte «d’adieux »..

Et ben non. Que nenni. Samedi soir, 2013 a exaucé un vœux non prononcé : j’ai revu et ré-entendu Cantat chanter sur scène.
Joie, émotion, et autre « j’peux mouriiiiiiir maintenantttttt », voix larmoyante sous le charme du bonhomme..

Alors bon… Des non vœux comme ça, j’en veux bien encore un peu, je cracherai pas dessus, promis 😉

Et à vous toutes, je vous souhaite un snobage de vœux réussi !!

Ah les joies de l’administration (suite et fin) !

4 Jan

Il est temps de mettre fin à ce terrible suspens… Oui, vous allez enfin connaitre l’issue du combat Koa versus Administration.

Je soupçonne nos fonctionnaires d’avoir eu un sursaut d’euphorie et de vie le 22 Décembre, voyant que la fin du monde… ben c’est pas pour tout de suite ! 😉

Parce que la même semaine, ce sont 2 supers nouvelles qui sont arrivées !

Premièrement, la fin de notre dossier de remboursement pour la FIV ICSI DPI de septembre à Madrid :

FIV ICSI : payé 5 014 €, remboursé : 1 581.93€
DPI : payé : 4 000€, remboursé : 4 000€

Total payé : 9 014€ – Total Remboursement par la sécu FIV DPI : 5 581.93€

Sauf que depuis que j’ai envoyé le dossier, la clinique Ginéfiv nous avait remboursé 1 475€ pour une partie de la DPI non faite et le transfert non fait…. Donc on y gagne sur les 2 fronts

Total de notre poche : 1 957.07€ pour cette FIV DPI sans transfert (bon, je ne compte pas les 3 jours de carence maladie sur mon salaire, mais ça, même en France j’aurais eu ces frais..)

Concernant le transport, alors que j’ai eu 2 refus de cette prise en charge :

Déclaré : 733.86€, remboursé : 445.78€. A notre charge : 288.08€

Oui, je vous entend derrière votre écran, votre petit « wouahhhh » n’est rien à coté de notre tête le 25 Décembre en voyant la somme de 6 026.71€ arriver sur notre compte bancaire !

Et deuxièmement, un joli courrier est arrivé nous donnant l’autorisation et l’accord de prise en charge de la FIV DO à Madrid, du 1er Janvier au 31 Décembre 2013, transport compris !

Alors oui, je le crie haut et fort : Oh Joie de l’Administration !!! 😀