Archive | mai, 2013

Pas prête…

31 Mai

prete

Pas Prête, je ne suis pas prête !!…

Tel a été le vent de panique dans ma tête hier, quand j’ai découvert du sang rouge sur mon papier toilette blanc.

Une semaine d’avance, à J25.

Je ne suis pas prête à rempiler, je ne suis pas prête à me refaire piquer pour cette 10ème tentative, je ne suis pas prête à me prendre une grosse claque en pleine tronche, encore ….
Quand paniquée et tremblante (ce qui ne me ressemble pas du tout, plutôt stoïque en générale) j’ai dis à mon mari, en attrapant les coordonnées mail de l’hôpital pour les prévenir « mais je ne suis pas prête !! » celui-ci m’a dit, doucement et souriant « mais si, tu es prête à être mère ! »

Ma seule réponse a été : et si la maternité c’était comme Bali !

Et si, à force de l’attendre depuis 5 ans, cette maternité, je l’enjolivais comme nous fantasmions sur notre voyage à Bali ?

Et si, à force d’entendre des parents épanouis dire : « oh mais c’est génial, je vous le souhaite, vous verrez, c’est que du bonheur », une fois dedans nous trouvons que c’est illusion collective, que la réalité est un « enfer » ?

Et si, à force de s’en faire une montagne, j’accouchais d’une souris, pleine de désillusion comme les premières heures à Bali ?

Sauf que Bali, veni, vidi vicci, on a pu en revenir, avec des côtés positifs quand même, mais on a pu revenir à notre quotidien sans aucun dommage… Alors qu’un enfant…… c’est un peu irréversible..

Je ne suis pas prête ! …. ou peut être ne le suis-je plus.

Comme si, ces derniers mois, après un échec Fiv Do à 65% de chance tout de même, au pied d’une tentative à 8.72% de chance, doucement, insidieusement, je me suis faite à l’idée que nous ne serions jamais parents… Prête à faire le deuil. Prête à ce que cette 10ème tentative soit la dernière, l’ultime échec.

Ceci dit, l’hôpital n’a toujours pas donné le feu vert, peut etre que la 10 (de der) sera décalée d’1 mois.. mais serais-je plus prête ?

Bali verne

16 Mai

Nous voici de retour sur le plancher des vaches.

Plein de choses à dire sur notre voyage à Bali ..
Je reviens avec un avis mitigé sur cette Ile des Dieux, en fait je crois que je n’ai pas aimé ce voyage.
C’est dur à dire, j’en ai même un peu honte, je culpabilise car j’ai l’impression d’être une petite fille pourrie gâtée, c’est vrai quoi, des vacances comme ça, ce n’est pas donné à tout le monde !
Mais je pense tout simplement que j’ai totalement idéalisé cette ile, et la « déception » est à la mesure de l’attente.
Commençons par les points négatifs :

– Nous avions délibérément choisi de se laisser porter pour l’organisation de nos vacances : nous avons finalement perdu un temps fou à chercher des hôtels avec un bon compromis prix / localisation. En fait, nous pensions bêtement rencontrer des locaux, éventuellement dormir en pension de famille ou chambre d’hôte. Erreur totale, l’interaction est quasi impossible la bas car :
– Le tourisme de masse à complètement vicié les balinais, qui sont pauvres, ont souvent vendu leur terres à des promoteurs et qui n’ont donc plus que le touriste comme revenu.
Ils sont donc un peu collants, à la limite du harcèlement. Mais toujours avec un grand sourire et ultra poli, mais super super interressés. Et vraiment beaucoup trop collants.
Même dans les souks de Marrakech, ils comprennent plus vite que tu n’es pas intéressé.
A Bali, tu dis non 10 fois, on te dit : OK, puis pause de 3 secondes et ça re-attaque avec : but maybe tomorrow ? Maybe massage tomorrow . etc etc.. Insupportable !! A tel point que la première semaine, je l’ai passée scotchée à la piscine de l’hôtel, fuyant la plage et sa horde de démarcheurs (qui n’hésitent pas à s’assoir carrément sur ta serviette pour te proposer leurs fausses ray-ban..)

– Nous avons aussi été pris pour des pigeons pendant 15 jours. De notre arrivée à l’aéroport (une petite taxe perso du douanier sur notre visa, des porteurs officiels et soit disant gratuits qui n’en sont pas, des taxis « truands » qui n’hésitent pas à demander 3 fois le prix de la course (on s’est fait avoir 1 fois, pas 2 ..).
Alors oui on est certes un peu naifs, mais se rendre compte que dans les musées il ya 2 carnets d’entrée, un pour les indonésiens et un pour les touristes (prix entre 2 et 3 fois plus cher..) ça pique un peu. Même si la différence ne correspond qu’à 2 ou 3 euros, ce qui est énorme pour eux, mais moins important pour nous, on a eu constamment l’impression d’être pris pour des cons.. qu’ils expliquent au moins franchement pourquoi cet écart, qu’on puisse décider ou non de prendre le ticket.. je n’aime pas être pris en « otage ».

– Une impression de « faux », de face le décor est joli, de beaux temples, de beaux paysages, de belles plages, mais l’envers du décor est moins rutilant : l’ile est extrêmement polluée (la faute au tourisme et sa surconsommation surement), pour les temples, il ya tout un protocole à respecter, par exemple, une femme qui a ses règles ne peut pas entrer car elle est souillée (ce qui a bien sur était mon cas.. NDLP !! ), mais en faisant le tour extérieur pendant que mon mari pouvait rentrer et visiter lui, j’ai vu des « prêtres » en tshirt nike, qui jouaient avec leur portable assis sur leur scooter (souillant aussi ça non ?), et de très jolies paraboles accrochées aux fenêtres… j’ai encore une fois eu l’impression de me faire naivement avoir..

Et quand mêmes quelques points positifs :

– La cuisine !! Ah, leur cuisine, je pourrais en manger matin midi et soir (ce qui a été le cas 15 jours), tellement elle est délicieuse !! On a même eu la chance de faire des cours de cuisine (8 plats à s’enfiler ensuite, crise de foie qui a suivie bien sur, mais quel plaisir gustatif !! ..), chez des gens adorables !!! (mais qui n’ont pas manqué de bien insister (au moins 30mns..) pour qu’on aille mettre 5 étoiles sur tripadvisor pour avoir plus de clients …)

– Nos renouvellements de vœux, un moment incroyable, l’hôtel avait mis les petits plats dans les grands, on a vraiment vécu une journée incroyable! bon, on attend toujours les photos du photographe… qui nous a fait faux bond 3 fois pour les remettre avant notre départ… elles devraient être « livrées » par des français rentrés hier… surprise (ou pas..) ! ..

– On a découvert le surf (enfin moi juste essayé, c’est pas mon truc, mais je me suis bien amusée quand même), et chéri s’est vraiment éclaté !

– Les massages !! Bon ya du bon et du moins bon, mais globalement on a vraiment eu de supers masseuses, pour 8 e en moyenne ! on ne s’est pas privés et ça fait du bien au corps. Figurez vous que notre QG massage se nommait « Koa boutique et Spa », c’était un bon signe, ça 😉

Donc pour résumer :

Mon idéal : Bali, que je rêve de visiter depuis des années, qui me fait rêver, saliver.
Bali et sa culture, Bali et son calme, Bali et sa sérénité.
Bali et ses massages, Bali et ses surfeurs, Bali et ses plongeurs, Bali et sa roots attitude

Ma réalité :

*culture : ok.. vite fait car peu d’infos dessus, le balinais sortis de l’anglais de « négociation/vente » n’est pas très bon en anglais, nous aurions du payer un guide pour avoir plus d’infos, chose que nous n’avons pas souhaité faire.. donc 6/10
*calme : oui, les gens sont très zen la bas, pas de mouvement d’humeur, même sur la route (embouteillée, tout le temps, pire que Paris), donc plutôt calmes. Mais nous on bouillait intérieurement à devoir sans cesse éconduire les vendeurs de rue. Donc nous pas vraiment calmes… 5/10
*sérénité : idem… Je m’attendais à aller sur l’ile des bisounours il faut croire… 🙂 5/10
*massages : ouiiiiiiiiiiiiiii, tout bon la dessus, 10/10
*surfeurs : oui aussi, partout dans le sud. Bonne découverte pour chéri, moi aussi finalement. 8/10 car je n’ai pas pu rester sur la plage à le regarder surfer… (en 25mn de film : 16 « no thanks you » qu’on m’entend dire..)
*plongeurs : pas testé… car pour aller dans le nord c’est une journée de voiture aller + 1 retour… embouteillages je vous ai dis 😀
*roots attitude : c’est ce qui nous a le plus gâcher les vacances je pense, on aurait du tout anticiper. Nos amis qui étaient sur place en même temps sont passé par une agence qui a tout organisé (guide, hôtel, déplacement) et eux ont eu un ressenti bien plus positif que nous. 4/10 donc

Globalement ça reste quand même au-dessus de la moyenne .. Et qui sait, avec le temps, le positif prendra peut etre le pas sur mes souvenirs ?