Pas prête…

31 Mai

prete

Pas Prête, je ne suis pas prête !!…

Tel a été le vent de panique dans ma tête hier, quand j’ai découvert du sang rouge sur mon papier toilette blanc.

Une semaine d’avance, à J25.

Je ne suis pas prête à rempiler, je ne suis pas prête à me refaire piquer pour cette 10ème tentative, je ne suis pas prête à me prendre une grosse claque en pleine tronche, encore ….
Quand paniquée et tremblante (ce qui ne me ressemble pas du tout, plutôt stoïque en générale) j’ai dis à mon mari, en attrapant les coordonnées mail de l’hôpital pour les prévenir « mais je ne suis pas prête !! » celui-ci m’a dit, doucement et souriant « mais si, tu es prête à être mère ! »

Ma seule réponse a été : et si la maternité c’était comme Bali !

Et si, à force de l’attendre depuis 5 ans, cette maternité, je l’enjolivais comme nous fantasmions sur notre voyage à Bali ?

Et si, à force d’entendre des parents épanouis dire : « oh mais c’est génial, je vous le souhaite, vous verrez, c’est que du bonheur », une fois dedans nous trouvons que c’est illusion collective, que la réalité est un « enfer » ?

Et si, à force de s’en faire une montagne, j’accouchais d’une souris, pleine de désillusion comme les premières heures à Bali ?

Sauf que Bali, veni, vidi vicci, on a pu en revenir, avec des côtés positifs quand même, mais on a pu revenir à notre quotidien sans aucun dommage… Alors qu’un enfant…… c’est un peu irréversible..

Je ne suis pas prête ! …. ou peut être ne le suis-je plus.

Comme si, ces derniers mois, après un échec Fiv Do à 65% de chance tout de même, au pied d’une tentative à 8.72% de chance, doucement, insidieusement, je me suis faite à l’idée que nous ne serions jamais parents… Prête à faire le deuil. Prête à ce que cette 10ème tentative soit la dernière, l’ultime échec.

Ceci dit, l’hôpital n’a toujours pas donné le feu vert, peut etre que la 10 (de der) sera décalée d’1 mois.. mais serais-je plus prête ?

Publicités

11 Réponses to “Pas prête…”

  1. 28 jours et des bananes mai 31, 2013 à 9:10 #

    Ah, je constate que nous avons lu le même journal gratuit ce matin 🙂
    D’ailleurs il m’a énervé cet article !
    Bien sur tu es prêtes, vous êtes prêts ! Et en même temps j’ai envie de dire, bien sur que vous n’êtes pas prêts !!!
    J’ai toujours ce petit moment de recul avant de reprendre un traitement.
    Je pense que c’est normal.
    Bon courage pour la suite !

  2. impatiente75 mai 31, 2013 à 9:49 #

    Justement, quand on est conscient de tout çà, qu’on se pose des questions, c’est qu’on est « prêt »…
    Bon courage pour la suite des évènements !

    • bref je suis en pma juin 3, 2013 à 4:16 #

      Merci !! et la suite des événements promets de « belles » choses, effectivement 🙂

  3. klimt44 mai 31, 2013 à 11:47 #

    Je pense qu’on se pose toutes ces questions d’autant plus quand on a recours à un parcours du combattant pour y arriver. Ce fameux « tout ca pour ça », je me le pose souvent. Surtout quand on souffre et si finalement on restait comme on est, à deux.

    Et puis finalement ça revient aussitot on refoule ce sentiment bien vite. Par ce que c’est la peur de l’inconnue. Qui est sure d’etre un bon parent? Dans nos parcours de PMA on vit toutes en couple depuis tellement longtemps qu’on a peur qu’un bébé viennent tout boulverser. Mais dites vous bien que la PMA à deja tout boulverser…
    bon courage.

  4. Marinette1974 mai 31, 2013 à 5:29 #

    J’ai moi aussi lu cet article hier soir. Je reste persuadée qu’etre mère est inné.
    Et puis tu aura 9 mois pour te préparer.

    • bref je suis en pma juin 3, 2013 à 4:15 #

      et j’ai refusé de lire cet article, c’était juste une ENORME coïncidence ! 🙂 pas voulu qu’en plus des « merdeux » de journaleux qui n’y connaissent rien se permettent de nous mettre dans des cases « toi tu peux / toi tu peux pas » ! 😉

  5. madamepimpin mai 31, 2013 à 7:40 #

    Comme je comprends ces interrogations. Ca m’arrive aussi, j’ai parfois l’impression de tellement focaliser sur « être enceinte et ne pas faire de fausse couche » que je perds complètement de vue « accoucher et être une mère ». Et j’en arrive à me demander si j’ai vraiment envie de sacrifier mes nuits, ma petite vie égoïste, revoir toutes mes priorités… Peur que ce soit comme Bali, c’est vraiment ça. Ce sont des passages à vide, une façon de se protéger… Tu seras prête le moment venu.
    Du courage pour la suite.

  6. Kaymet mai 31, 2013 à 10:53 #

    C’est normal de flipper de temps en temps et de se demander si au final on veut vraiment continuer dans cette direction-là – en tout cas, ça m’est arrivé plus d’une fois (en même temps, franchement, qui a envie de s’injecter une tonne d’hormones chaque jour pour le plaisir? Et quand on enchaîne les essais, « avoir un bébé » devient vite synonyme de « s’injecter les hormones »… forcément, c’est pas glamour).
    Mais je te souhaite que cette tentative soit enfin la bonne; et alors quand tu verras le +++, tu ne ressentiras plus du tout ces questions de la même façon.

    • bref je suis en pma juin 3, 2013 à 4:13 #

      et dire que l’injection d’hormones en devient une « normalité » après tant d’années d’essais.. dingue hein ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :