Archive | juillet, 2014

pendant ce temps la, à Vera Cruz

3 Juil

Presque 4 mois se sont écoulés

Presque 4 mois pendant lesquels ma vie s’est remplie d’autre chose, 4 mois positifs, 4 mois sans PMA.

En 4 mois, nous avons, sans l’espérer ni l’attendre, sur un coup de tête, mais un coup de cœur trouvé une maison de vacances. Une maison d’échappées belles.

Après la fausse couche, on est repartie dans nos rêves de « quand on sera grands ». Puis de blagues en blagues, de « on aura dit qu’on aura une maison en bois au bord de la mer » à « ah tiens ma chérie, j’ai vu cette annonce, jolie maison non ? », on a pris RDV.

RDV pour la visiter, à 800 km de notre appartement en location, loin, loin de notre quotidien.

On l’a vue, coup de foudre tous les 2. Elle était la, sous la pluie, n’attendant que nous

Grande, entourée de son grand jardin planté mais en manque de (nos) soins. Assez généreuse pour nous accueillir avec nos amis et la famille, assez cosy pour nous protéger en cas de gros chagrin.
Négociation, crédit, vente, tout s’est enchainé miraculeusement. Elle est maintenant notre.

Enfin, enfin un projet (même si ce n’en était pas un au départ..) qui aboutit !! 🙂

Alors ces quelques mois de transactions, allers retours pour les travaux, réflexion d’aménagement nous ont bien sorti de la tête la PMA.

A tel point que j’ai parfois l’impression que notre vie à 2 est « normale », comme si on avait toujours voulu cela.

Au cours d’une conversation avec des amies-d’amies, dont une femme enceinte, je me suis même surprise à dire « si j’avais eu des enfants » et non plus l’éternel « quand j’aurais des enfants ».

Dans les calculs pour le crédit, ni mon mari ni moi n’avons dit « mais il faut garder X € pour une prochaine fiv », non, on a zappé, tout simplement.

Pour du bonheur à venir, pour du positif, pour de l’investissement à long terme, cette maison est devenue notre « bébé ». Cette maison qui va rassembler autour de nous les gens que l’on aime a pris la « place » de cet enfant qui ne vient pas, qui ne viendra probablement plus.

Mais comme le plus dur est passé, que nous avons presque terminé nos idées, la PMA reprend doucement le chemin de nos pensées. Non pas que je sois enthousiaste, ô non, mais on tient notre planning.

Retour à la case prises de sang, retour à la case échographie, retour à la case négociations avec Eugin… Le dossier est prêt, parti, nous attendons une date de transfert de nos 2 petits congelés.

Histoire de passer un été serein dans notre maison… sans penser à Octobre/Novembre.

Mais je n’ai VRAIMENT pas envie de cette 12ème tentative, je suis bien dans ma vie, la de suite, à 2.

Il faut cependant aller au bout des choses… et ne pas abandonner ces 2 petits…

Publicités