Archive | Pma Saison 4 – fiv Don d’ovocyte GINEFIV RSS feed for this section

un pas en avant, 2 pas en arrière

6 Fév

Eh bien non, la 10ème tentative, c’est pas encore pour tout de suite !!!

Alors que j’avais déjà la tête dans la prochaine tentative de FIV do, pour oublier ce nouvel échec cuisant, et que je guettais avec impatience une réponse de la clinique, je me suis pris une jolie claque.

« Après avoir vu votre dossier médicale, la gynécologue trouve convenant de faire l’examen du FISH à Monsieur à cause du taux de fécondation faible.

La fragmentation d’ADN pour les spermatozoïdes est normale mais elle voudrait savoir un plus sur la génétique.
L’examen demandé est le FISH sur les spermatozoïdes: étude génétique des chromosomes X, Y, 13, 18 et 21.

En fonction du résultat, elle pourrait mieux vous orienter vers la suite »

Voila voila ….

Une koa avec des chromosomes échangistes et un koala avec des spermatozoïdes vraiment pourris (en fait pour la FIV don, ils avaient fait directement une IMSI !.. on voit le résultat..)… ya pas à dire, on est pas prêts de les avoirs nos koa-lardons ..

Quand je vous dis que Février c’est vraiment pas pour nous ! …

Bref, le Pépin

31 Jan

Pour combler cette attente si looongue, un petit cours d’histoire ne peut pas nuire aux pépins

• 715 : naissance de Pépin le Bref, fils de Charles Martel.
• 73? : il épouse Leutburgie, avec qui il aura 5 enfants
• 741 : il devient à 26 ans maire du palais de Neustrie à la mort de son père.
• 743 : Pépin sort Childéric III du monastère où il était enfermé depuis 737, pour le faire monter sur le trône.
• 744 : il organise le concile de Soissons qui mettra en place une hiérarchie au sein du clergé franc, à la tête de laquelle on trouve Boniface (de bouc ? :))
• 744 : il épouse Bertrade de Laon (je pense que son critère principale de sélection des femmes était : avoir un prénom qui tue ! )
• 747 : son frère Carloman choisit la vie monastique, et lui cède la mairie d’Austrasie.
• 751 : Pépin dépose Childéric III, et se fait élire roi en novembre à Soissons, par acclamations par l’assemblée de grands du royaume (wouahh à l’applaudimètre !! la classe)
• 754 : le nouveau pape Étienne II vient lui demander son aide militaire contre les Lombards qui menacent Rome, et le sacre roi à Saint-Denis le 28 juillet. En octobre, Pépin envoie une délégation auprès des Lombards mais sans succès.
• 755 : Pépin lance contre les Lombards une première expédition victorieuse.
• Édit de Ver instaurant la réforme monétaire.
• 756 : deuxième campagne contre les Lombards.
• Instauration de la dîme en faveur du clergé
• Adoption du denier en argent.
• 757 : troisième campagne contre les Lombards.
• 758 : quatrième campagne contre les Lombards, lors de laquelle il parvint finalement à les repousser hors de l’exarchat de Ravenne.
• 759 : il chasse définitivement les Arabes de la Septimanie et reprend Narbonne.
• 761 : première campagne d’une série de huit contre le duc Waïfre d’Aquitaine, dernière en 768.
Au cours de sa campagne de 761, Pépin brûle une partie de Clermont-Ferrand, ce qui entraîne la destruction de Notre-Dame du Port. Menacé d’excommunication, il verse des sommes considérables pour sa réédification.
• 768 : mort du roi Pépin le Bref, le 24 septembre, à l’abbaye Saint-Denis.

Messieurs pépins et Highlander

24 Jan

Lundi matin, après une séance d’ostéo (pour la forme dixit mon ostéo, mon utérus et la région étant au niveau 5 étoiles de l’accueil), c’est fébrilement que nous partons pour l’aéroport.

Taxi trouvé, et on a jamais mieux roulé sur le périf qu’en ce jour de neige !! Personne sur la route ! mon chéri et moi, seuls au monde (avec chauffeur tout de même)

C’est donc tout sourire que nous arrivons au comptoir de notre compagnie aérienne et c’est tout sourire aussi que le steward nous annonce que notre vol est annulé ! … grmmfffffff
Bon, après négo, il nous place en priorité sur le dernier vol. Super !! 8h30 à attendre donc ! … un rien… surtout en stressant, ça passe teeeeellement vite ..

Mais nous avons finalement réussi à embarquer, vol en retard, mais vol confirmé ! 🙂

Arrivés à Madrid dans la nuit, le RDV à la clinique étant fixé en fin de matinée, on a eu la possibilité de se reposer tout de même (mais je vous raconte pas la nuit !! Réveillée toutes les 2 heures avec l’excitation, et la peur de louper le RDV ! ..)

Une fois sur place, la vessie bien pleine, nous avons été accueillis avec chaleur par notre référente, passage en caisse, et direction la zone de transfert.

Rahlala, quel changement avec la France !! Accueil du biologiste, qui nous explique (avec la traduction) que 13 ovocytes ont donné 4 embryons, mais que l’un a cessé de se développer rapidement, que l’un est faiblard et qu’on le laisse pousser pour voir si il est vitrifiable, et que 2 sont très beaux : 1 de top qualité, et 1 de très bonne qualité. Ces 2 la me seront transférés.

Pour preuve, il nous montre un mini film de nos 2 grumeaux. On voit les cellules, la forme. Dans ma tête, ça devient vraiment concret, réel.

On nous fait enfiler des tenues de toute beauté fermeture dans le dos, petites charlottes assorties et protèges pieds (la classe) et hop, allongée.

Vient ensuite la gynéco, qui explique toutes les étapes et nous montre vraiment bien à l’écho ce qu’elle fait.
C’est la première fois que je vois le transfert !! C’est la première fois que je vis ce qui se passe, que je prend conscience que cette perle de liquide, juste ici, sur l’écran, contient nos petits pépins, espoirs de vie.

On a déjà fait 2 fiv en France, et les 2 fois, ni photos, ni échos, ni tenues, rien.. à peine un bonjour et hop, le spéculum. La, ça nous change vraiment, on nous parle, on nous écoute, on se sent vraiment accompagnés dans notre démarche !

Après une pause de 20mn, notre contact revient avec les instructions pour les 15 prochains jours, et avec la fiche descriptive de notre donneuse. A part son âge (15 ans de moins !!) et sa taille (8cm de moins), on se « ressemble ». Je suis soulagée, même si à ce moment précis, peut m’importe qui elle est, je la remercie juste de son don, et ce geste fait d’elle une belle personne, quelque soit son physique 🙂

Ensuite ? Et bien repos, une bonne grosse sieste, un bon diner et le lendemain retour sur Paname.

Quand à notre petit faiblard, tous les jours, j’ai un appel disant : « on laisse encore la journée pour voir si il évolue bien, on vous appel demain ». Normalement, demain, je devrais savoir si il est vitrifiable ou non… C’est notre petit Highlander !! 😀

Maintenant, ya plus qu’à …. En espérant que la pleine lune, 8 jours après la fécondation, soit pile dans la fenêtre de nidation, nous porte chance … 😉

Edit du 25 Janvier : Le petit highlander ne s’est pas assez battu, il n’était pas viable.. Tous nos espoirs sont maintenant concentrés sur pépins 1 et pépins 2 !!

Vie de merde 2

21 Jan

Hier matin, sortie du lit par un appel de la clinique. Notre donneuse a eu 13 ovocytes qui sont devenus 4 embryons qui nous attendent.

Ô joie, bonheur et youpitralalaesque !

Tout se précipite, je préviens mes boss, prend rdv en catastrophe avec mon ostéopathe pour une petite séance utérine avant de partir, avion réservé, hôtel idem, bref on est au top, fins prêts à accueillir nos pépins !

Sauf que…. Impossible de réserver un taxi pour l’aéroport, et que 40% des vols sont annulés ce jour à Orly.
Sauf que…. Iberia a supprimé hier pas mal de vol, dont celui qu’on est sensés prendre ce jour…
Sauf que chez nous c’est encore bien enneigé et verglacé et qu’à entendre le concert de Klaxon depuis ce matin, j’ai comme un doute concernant la pratiquabilité des routes ce matin….

Bref, c’est la merde….

Mais bon, en même temps, cette fiv se passait trop bien, trop bon timing, trop de détente… Fallait bien un bon gros rebondissement, c’est pas drôle sinon, hein 🙂

Dernière ligne droite

17 Jan

Et voila, petit mail du jour qui fait bien plaisir :

« Bonjour Koa,

Merci de nous avoir envoyé le résultat de votre écographie.

La gynécologue vous confirme que c’est correct. L’endomètre est prêt pour le transfert, vous devez juste attendre que la donneuse le soit aussi pour sa ponction.
Elle vous indique donc de continuer le traitement pareil et d’attendre qu’on vous recontacte dès qu’il y aura des nouvelles par rapport à la ponction et transfert.

On vous tient donc au courant. Merci de bien vouloir rester joignable. »

Oh que oui, on va être joignables !! Je leur ai donné tous les numéros de téléphones possibles, au cas où 😉 Ce qui ne m’empêche pas de vérifier toutes les 5 minutes que je n’ai pas de messages sur mon répondeur et/ou mon mail perso..

Pire qu’une ado (enfin ancienne version avant l’invasion des portables) attendant l’appel de son amoureux à coté du téléphone (avec fil).

Bref, dernière ligne droite ! 😀

Alors, n’en déplaise aux manifestants de la manif de dimanche, pour nous ça sera : un enfant = un ovule + un utérus + un spermatozoïde.

Et trop tard pour nous, on est déjà mariés 😉

ah ben euh…. Non….euh…quand même….

11 Déc

Ou comment passer de la joie à la déconfiture

Petit retour en arrière…. Il y’a quelques jours, je vais voir mon généraliste pour avoir les ordonnances nécessaires aux divers prises de sang demandées par la clinique espagnole, ainsi qu’une ordonnance pour mon écho de contrôle de blocage.

Lui, qui précédemment était si enclin à me faire des ordonnances pour la dpi espagnole, me racontant avec connivence le nombre de couples homos qu’il a aidé à aller en belgique, me disant que la PMA est l’avenir des couples, à émis un petit « ah ? », pincé, en apprenant que notre salut était dans la fiv do. D’un coup, agacé de faire les ordonnances, pressé. Je n’ai pas relevé, mauvais timing peut être….

Ce matin, écho de contrôle donc, tout est bloqué. Joie, bonheur, j’ai eu un boum dans le cœur, un sourire immédiat (c’est débile, et c’est fou ce que la PMA modifie l’échelle de nos sentiments…)

Ce soir, je suis donc allée voir mon gyneco français pour la suite, joyeuse et pleine d’un nouvel espoir, pour monter le dossier de prise en charge sécu, et les nouvelles ordonnances.

Pour moi pas de soucis, il rempli tout, signe, me prépare les ordonnances de mes médicaments et de mes échos, et en voyant la liste des médocs pour la donneuse, met la feuille de côté, en disant « ah Ben euh…. non….euh…quand même !….)

Un peu gênée je lui demande si il peut quand même prévoir quelques médicaments…. Avec ma petite voix….. Et il me regarde, limite outré  » ah Ben non !! Quand même !!! »

Déconfite, je n’ai pas insisté…..

Euh c’est moi ou il y’a un problème en France avec le don ? La fiv c’est ok, le dpi c’est ok, le don de sperme, ça passe aussi, mais le don d’ovocyte ?

Non… Quand même….

Edit : voici donc les médicaments dont j’aurai besoin :

– GONAL 1050-f UI/1,75 ml pdre/solv p sol inj (2 boîtes)
– GONAL 450-f UI/0,75 ml pdre/solv p sol inj (1 boîte)
– BLASTOESTIMULINA (2 boîtes – ovules vaginaux) ou POLYGYNAX (2 boîtes – ovules vaginaux).
– AZITROMICINA 500 mg (2 boîtes, 3 comprimés par boîte) ou ZITHROMAX 250 (2 boîtes, 6 comprimés par boîte).

Sans famille

18 Oct

Ca y est, c’est décidé, nous passerons par le don d’ovocyte

Après confirmation de notre généticien français que le conseil espagnol était un bon conseil, nous avons décidé de nous lancer dans cette nouvelle aventure.

Ceci dit, ce médecin nous a dit, non sans malice, que ca ne nous coutait rien de passer quand même le casting français pour la fiv dpi.. on ne sait jamais, si la fiv do ne prend pas, hop, une chance supplémentaire ! (bon, il a confirmé que ca serait en 2014 par contre)

Alors, reprise de contact avec la super clinique Ginéfiv (je vous ai dit qu’il nous on remboursé direct les prestations médicales payées mais non effectuées ? Supers réglos ! ) pour connaitre la démarche à suivre.

Mode je me la pète *On* : on a une carte de fidélité chez eux !! Si si, on a droit à 10% de remise car on est déjà clients ! 🙂 Alors, jalouses les filles ? Ca change des cartes de fidélités Leclerc hein ! 😀 (mode je me la pète *Off*)

Donc tout est clair avec eux, échanges de mails pour me rassurer et expliquer le déroulé (par exemple, grâce à notre carte de fidélité, on pourrait ne venir avec les médocs que pour le transfert, pas besoin de faire un aller retour avant, et si il manque des médocs le jour J, on ne paiera que les manquants), et toutes les infos qui vont bien pour le jour du RDV avec super gygy français.

Par contre, je me pose quand même quelques questions, dont je n’ai pas trouvé réponses sur le net… alors j’ai repris contact avec ma psy, délaissée après ma fausse couche. Je me dis qu’un accompagnement émotionnel / de réflexions ne sera peut être pas du luxe.

Je me pose notamment une question bête : est ce qu’il ya des témoignages de couples ayant eu un enfant par don puis un enfant 100% d’eux ensuite. Comment est ce géré ? Je pense avec amour et sans différence, mais est ce vraiment sans différence ?

Et puis, bien que sachant que même en ayant des enfants 100% couple, il ya souvent un sentiment de non ressemblance, ou d’inconnu, je me demande si la question « d’ou viens tu ? qui es tu ? je ne me reconnais pas en toi » est un truc récurent ou si cet enfant tant désiré dans les bras, la question ne se pose jamais.

Bref, rien de bien méchant, juste de l’anticipation (je vous ai dit que j’aime tout « contrôler » ? ..)

En tout cas, on avance.

La psy m’a même rappelé qu’il ya 4 ans, quand j’ai enfin accepté l’idée d’être mère, je m’étais fixée des limites. Des limites de temps d’essai, des limites de choix si on y arrivait pas, les limites d’une femme péremptoire, d’une femme qui n’a aucune conscience de ces 3 lettres : P, M et A.

Mais les limites sont faites pour être déplacées, voir dépassées parfois, quand on y croit ! 😉

Alors, on y croit à cette FIV DO, Rémi !